24h de l’innovation 2018

08
Oct

L'équipe SIG-IMAGE remporte le 3ème prix des 24h de l’innovation 2018.

Ce « Hackathon » a été créé il y a presque 10 ans par Jeremy Legardeur, dans le cadre de sa mission d’enseignant-chercheur à ESTIA Recherche. Il est aujourd’hui commercialisé par ESTIA et la CCI Bayonne Pays Basque auprès d’agglomérations du monde entier.

Les 5 et 6 octobre, à Narbonne (Aude), a eu lieu la 59ème édition des 24h de l’innovation

qui étaient centrées sur le thème de l’environnement, du développement durable et des énergies renouvelables.

Vendredi, à 14h, des entreprises (une dizaine dont Vestas, Veolia, Suez, ENEDIS et d’autres porteurs de projets) proposent chacune une ou deux problématiques qui leur sont propres : détecter et anticiper les fuites dans les canalisations d’eau, convertir les stations d’épurations en générateurs d’énergie, imaginer le véhicule modulaire du futur etc.

Une cinquantaine d’étudiants du Pays-Basque (ESTIA, Ecole Supérieure de Design des Landes) et d’Occitanie (IUT Génie des Procédés de Narbonne, écoles d’informatiques audoises et Licence d’Urbanisme de l’Université Perpignan Via Domitia) forment des groupes de 5. Ils découvrent puis choisissent les sujets sur lesquels ils vont travailler non-stop durant les 24h suivantes pour proposer des solutions innovantes avec prototypes à l’appui !

SIG-Image, éditeur de logiciel pour les Travaux Publics et les Gestionnaires de mobiliers urbains, propose un défi autour de la Smart City :

concevoir des boîtiers électroniques non-intrusifs, qui puissent être installés à plus de 10m de hauteur, sans utilisation de camion-nacelle.

Emeric Baldisser, innovation manager à SIG-IMAGE, sélectionne et coache une équipe d’étudiants ingénieurs ESTIA pour relever le défi. Armés de leurs logiciels de conception mécanique et électronique, de leur créativité, de thermos de cafés, de bières et de confiseries, ils travaillent sans relâche jusqu’à la fin du Hackathon, samedi à 14h.

Ils proposent alors un prototype de boîtier et un système de fixation télescopique innovant, le tout sous forme de maquettes CAO. Présenté au jury composé de cadres  de la Région et d’élus de l’Agglomération du Grand Narbonne, le boîtier « Carlos », tel qu’il a été nommé par ses inventeurs, fait forte impression et décroche le troisième prix.

Une belle victoire pour Gilles Pichon, Président de la société SIG-IMAGE, venu spécialement pour la remise des prix. Mais aussi un pincement au cœur pour Emeric Baldisser, qui remporte ce prix avec les talentueux étudiants de son école préférée, l’ESTIA de Bidart, dans la ville de Narbonne où sont tous ses souvenirs d’enfance.

SIG-IMAGE remercie les étudiants de l’ESTIA, les élus et organisateurs du Grand Narbonne Tristan Lamy, Anne Chapazian-Prat ; les organisateurs de la CCI Aude Marion Bassede, Sylvie Garcia ; ainsi que Jérémy Legardeur, la CCI Bayonne Pays-Basque et ESTIA.